Accueil > Vie municipale & citoyenne

L'édito de SAMUEL MOLI, Maire de Saint-André


Le mot du Maire - Avril 2021


  C’est le printemps ! Les services techniques font vibrer les tondeuses et malmènent le chiendent. Les écoliers comptent les jours et les semaines qui les séparent des vacances. Les fleurs arrivent en abondance et les allergiques éternuent.  
                   
  
C’est le printemps ! Pour une année encore, il aura fallu faire une croix sur les vœux, le goûter des aînés, l’accueil des nouveaux Andréens, les AG des associations, ces moments de convivialité. Cependant, nous espérons qu’avec les jours chauds, les mois prochains marqueront un retour à la normale et que l’automne venu, les masques tomberont comme les feuilles. 


  Ces derniers mois ont été actifs pour le conseil municipal. Nous avons choisi le cabinet d’architecture qui réalisera la cantine, nous avons acquis du foncier, 3 hectares, afin de laisser des possibilités de créer pour nous-mêmes et les prochains conseillers municipaux des structures d’intérêt collectif, nous avons lancé l’opération de vidéosurveillance, non pas parce que Saint-André serait aux prises avec la délinquance mais pour limiter les cambriolages avec la possibilité d’observer. L’entrée et la sortie de ville et les parkings. Un ambitieux programme de voirie est programmé. La réfection des rues et des trottoirs est ce qui coûte le plus cher à une commune. Les chiffres donnent le tournis : 100 000 euros pour une rue, sans compter la rénovation des réseaux ! Afin de poursuivre ces opérations, nous avons choisi, profitant des taux très bas (moins de 1%), d’emprunter pour la cantine scolaire et l’achat du terrain « Saint-Michel ». Cette construction et cette acquisition sont des biens communaux d’importance. L’emprunt que nous avons opéré est modéré : 500 000 euros sur 15 ans. Il nous permettra de conserver nos capacités d’investissement et de poursuivre ainsi la rénovation urbaine.  

  Le conseil municipal des jeunes est en place : 16 jeunes, motivés et plein d’idées, échangeront avec le conseil municipal adulte et seront écoutés. Ils sont déjà bien présents lors des journées éco-citoyennes. Il fallait voir ces bouts de choux, bravant la forte tramontane le 21 mars, identifiables à leurs sacs gonflés, comme des montgolfières, de détritus. Les jeunes, dans la structure municipale s’impliquent, nos services civiques, Emilie et Marie, prennent des rendez-vous pour la vaccination.   

  Pour ce qui concerne les balades et les déplacements doux, sur le secteur Saint-Michel, à côté du collège, les dernières plantations d’arbre sont réalisées. Bientôt, un sentier botanique verra le jour et le cheminement piétonnier se poursuivra jusqu’au stade.  Le nouveau plan local d’urbanisme est en cours. Vous pouvez noter vos remarques sur un registre à votre disposition à la remarque. Quelles que soient vos idées sur le développement du village, sur son devenir en termes de zones à urbaniser, à préserver, à destiner à l’agriculture, elles sont bonnes à prendre et à étudier.   

  Nous faisons le pari de la vie, de la culture, de l’animation. Les festivals de théâtre et de musique « Carte blanche à Daniel Tosi » auront bien lieu. Face à l’incertitude, nous privilégierons les spectacles en plein air, au théâtre de verdure. Même si les incertitudes demeurent et que les protocoles sanitaires doivent être rigoureusement respectés, nous devons continuer à aller de l’avant, remplis de dynamisme et d’espérance.                                            




Votre Maire, Samuel Moli.