Accueil > Tourisme & patrimoine > L'Art Roman

L'EGLISE ROMANE

Bâtie sur un vieux sol Gallo Romain, l'église de Saint-André forme un ensemble monumental, remarquable par ses dimensions et son ancienneté.

C'est un des plus curieux spécimen de l'art roman dans nos contrées.

Bâtie aux environs de l'an 800, détruite par les invasions successives, elle a été reconstruite et consacrée le 16 Novembre 1121 la douzième année du règne de Louis VI, roi de France et sous le Pontificat du pape Calixe...

HORAIRES D’ACCÈS / Opening hours :

Pas de visite en cas de cérémonie. No visit during services

Lundi au samedi (monday to saturday) : 9h30 - 12h / 14h30 - 17h

& le dimanche après midi en été. (and Sunday afternoon in summer)

Visites guidées en français de l'église

2€, 1€ tarif réduit, 30 min. env.

Rdv à la Maison de l'Art Roman

En hors saison sur réservation au 33 (0)4 68 89 04 85

Découvrez l'histoire, les sculptures, les légendes... liées à l'église romane et à l'ancien monastère de St André grâce à l'exposition permanente qui lui est consacrée à la MAISON DE L'ART ROMAN...

Discover the romanesque church and monastery of Saint André at the ROMANESQUE ART CENTER ! (For more informations, click on the logo)

Par chance, l’église qui est parvenue jusqu’à nous est en grande partie une église du IXème ou du Xème siècle, peut-être même la construction primitive.

C’est une grande nef unique, avec un transept largement débordant, couronné par trois absides.

Sur une bonne hauteur, les murs montrent la maçonnerie, caractéristique de l’époque pré-romane : de gros galets de rivière, disposés en arête de poisson, avec un abondant mortier de chaux ; aux angles, de gros blocs taillés qui sont souvent des remplois provenant d’édifices plus anciens.

Cette église pré-romane était moins haute que l’actuelle, et n’avait pas de voûte; son toit était porté par une charpente en bois.


Dimensions Intérieures :
Longeur : 31,60 m.
Largeur : 24,60 m.
Hauteur : 12 m.

C’est sans doute au XIème siècle que l’on a modernisé, surélevé et voûté l’église de Saint-André. Ce fut sans doute un processus assez long, avec des interruptions et des reprises.Le modèle suivi est manifestement la grande abbaye voisine de Sant Pere de Rodes, au sud des Albères. A l’intérieur de l’enveloppe de l’église pré-romane, on implante de lourds piliers ornés de demi-colonnes, séparés par des arcades.

Ces piliers et ces arcades reçoivent une voûte en berceau. Les piliers ne laissent entre eux et les murs, que d’étroits passages, qu’on ne peut pas appeler bas-côtés.


Nouveau site web...

Découvrez le nouveau site Internet

de la Maison de l'art roman !